Beyond Bulls & Bears

Les Sukuk : une classe d’actifs qui se démocratise

Les Sukuk : une classe d’actifs qui se démocratise

Au lieu de maintenir les investisseurs traditionnels hors du marché des Sukuk, nous préférons y voir une opportunité. Nous estimons que, grâce à une recherche approfondie et indépendante sur le marché du crédit, les investisseurs internationaux peuvent détecter des opportunités dans cette classe d'actifs intéressante et en plein essor, mais toujours relativement délaissée.

Une idée révolutionnaire : investir en Europe (voire en Russie)

Une idée révolutionnaire : investir en Europe (voire en Russie)

Investir en Russie est souvent considéré comme risqué et le conflit actuel en Ukraine ne fait que le confirmer. Nous pensons néanmoins qu'en certaines circonstances, il est judicieux d'investir en Russie.

« Il nous faudrait un plus grand bateau » : L’alpha et les taux d’intérêt

« Il nous faudrait un plus grand bateau » : L’alpha et les taux d’intérêt

Les investisseurs particuliers et institutionnels, en particulier sur les marchés obligataires, pourraient souffrir des conséquences de la remontée des taux d’intérêts, en fonction de leur ampleur et de leur rapidité. Les stratégies alternatives offrent selon nous un « plus grand bateau » permettant de naviguer sur les mers agitées des taux d'intérêt.

La crise russo-ukrainienne va-t-elle freiner la reprise européenne ?

La crise russo-ukrainienne va-t-elle freiner la reprise européenne ?

Même si la situation actuelle en Ukraine est inquiétante, la Russie ne peut selon moi pas se permettre que la crise se prolonge. L'économie russe pourrait déjà être en récession ou s'en rapprocher, et le soutien dont bénéficie le Président Poutine risque de s'éroder avec le temps sous l'effet de la perte de production liée aux sanctions occidentales, des pénuries d'offre et de la hausse des prix à la consommation subie par les Russes.

Les actions américaines se comportent-elles de façon rationnelle ?

Les actions américaines se comportent-elles de façon rationnelle ?

Malgré la progression des valorisations, la plupart des facteurs qui ont tiré le marché à la hausse ces dernières années nous semblent encore présents. Nous pensons notamment que la faiblesse de l'inflation et les politiques monétaires accommodantes mises en place dans le monde, ainsi que l'amélioration des statistiques économiques et des bénéfices des entreprises aux États-Unis, pourraient maintenir une croissance durable du marché pour les années à venir

Les mesures de la BCE soulignent la détermination de Draghi

Les mesures de la BCE soulignent la détermination de Draghi

La BCE se concentre toujours sur l'injection de liquidités dans les banques européennes et les encourage à les utiliser.

En plein débat sur les taux, une approche « non contrainte » des obligations d’entreprise

En plein débat sur les taux, une approche « non contrainte » des obligations d’entreprise

D'une manière générale, pour beaucoup d'entreprises, les flux de trésorerie disponibles sont toujours assez abondants, ce qui devrait selon nous étayer les perspectives de la dette d'entreprise, du moins pour le reste de l'année.