Beyond Bulls & Bears

Le feuilleton européen n’a pas fait dérailler la croissance américaine

Le feuilleton européen n’a pas fait dérailler la croissance américaine

Nous pensons que les obstacles à la croissance se sont dissipés et que le manque de vigueur éventuel de l'expansion américaine actuelle pourrait être compensé par une évolution vers une durée ou une pérennité accrues.

La zone euro cherche à panser les plaies de la crise grecque

La zone euro cherche à panser les plaies de la crise grecque

Les responsables auront particulièrement à cœur de restaurer la cohésion des pays de la zone euro pendant les deux prochaines années. S'ils y parviennent, espérons que le même scénario âpre et interminable n'ait pas à se répéter en cas de nouvelle crise.

La Chine à la recherche d’un nouvel équilibre

La Chine à la recherche d’un nouvel équilibre

Globalement, notre analyse détaillée nous laisse croire que la Chine va garder le cap... grâce à une transition de l'économie vers la consommation, les services et une industrie manufacturière à plus forte valeur ajoutée, ce qui pourrait avoir d'importantes répercussions sur l'économie mondiale.

Exporter la machine à bacon et autres raisons d’être optimiste

Exporter la machine à bacon et autres raisons d’être optimiste

L'économie mondiale est à la croisée des chemins, face à un changement de paradigme nécessaire pour garantir une croissance durable à l'avenir. Selon nous, il faut impérativement passer par une évolution des politiques et du comportement des consommateurs, à la fois dans les pays développés et émergents.

Politique de la Fed et marchés obligataires

Politique de la Fed et marchés obligataires

En tant qu'investisseurs obligataires, il nous faut inventer plus d'outils et en utiliser plusieurs sortes quand nous gérons nos portefeuilles : nous maintenons ainsi plus de liquidité au niveau de certains investissements à court terme, pour garder une exposition au risque que nous considérons comme prudente au vu de l'évolution de la liquidité sur le marché.

Les bénéfices européens vont-ils faire leur grand retour ?

Les bénéfices européens vont-ils faire leur grand retour ?

La tendance positive des bénéfices des entreprises devrait selon moi se poursuivre en raison de plusieurs facteurs macroéconomiques favorables, notamment des réformes du marché du travail, la baisse des coûts d'emprunt et surtout la dépréciation de l'euro.

Contagion dans la zone euro Recrudescence des craintes alors que la crise grecque entre dans une phase critique

Contagion dans la zone euro Recrudescence des craintes alors que la crise grecque entre dans une phase critique

Il ne faut pas oublier que nous privilégions une stratégie d'investissement à long terme. En Europe, les fondamentaux n'ont globalement pas changé et restent positifs à nos yeux.

Une approche d’investissement mondiale non contrainte dans un environnement de politique monétaire hors normes

Une approche d’investissement mondiale non contrainte dans un environnement de politique monétaire hors normes

Ce n'est qu'une question de temps avant que les salaires repartent à la hausse et atteignent des niveaux déclenchant de l'inflation. Nous sommes proches de ce qui est considéré comme le plein emploi. Cela ne justifie pas des taux d'intérêt à 0 %.

Au-delà du débat sur les bulles

Au-delà du débat sur les bulles

À plus long terme, un relèvement des taux d'intérêt ne devrait pas être nécessairement négatif pour les marchés actions, notamment parce qu'un retour à la normale serait vu comme une marque de confiance de la Fed dans la solidité de l'économie américaine et de sa conviction que l'économie peut « voler de ses propres ailes ».