Beyond Bulls & Bears

Revenu fixe

En attente d’une feuille de route pour le Brexit alors que l’UE offre un nouveau report

L’Union Européenne a proposé d’accorder plus de temps au Royaume-Uni pour décider de sa sortie. Bien que cette mesure puisse empêcher une sortie sans accord à court terme, David Zahn, le Responsable European Fixed Income  de Franklin Templeton Fixed Income Group pense que ça pourrait permettre d’éviter des problèmes à l’avenir.

This post is also available in: Anglais Italien Allemand

La proposition de l’Union Européenne de reporter le Brexit jusqu’au 31 octobre a accru l’incertitude de cette saga. Les marchés financiers ne supportent pas l’incertitude. Il ne semble pas y avoir d’accord sur la façon de parvenir à une conclusion. Il en résulte une incertitude persistante pour les marchés.

Cela signifie probablement que la livre sterling restera sous pression et fera les gros titres du jour. Les obligations d’État britanniques resteront probablement très recherchées par les investisseurs en attendant un résultat.

Une sortie sans accord reste possible

La demande du report par le Royaume-Uni et de la proposition de l’UE sont surement une solution pour éviter un Brexit sans accord. Il n’en demeure pas moins qu’une sortie sans accord reste possible.

Même si l’Europe a proposé un délai supplémentaire, il doit encore être ratifié par le Parlement britannique.

Nous ne pensons pas que ce soit aussi clair que certains le prédisent. L’une des conditions de cette offre de report est que le Royaume-Uni participe aux élections du Parlement européen en mai. Il est probable que cela dérangera les pro-Brexit, et nous nous attendons à ce qu’il faudra faire preuve de persuasion pour faire adopter cette mesure par la Chambre des communes.

Et même ce long report n’élimine pas la possibilité d’un Brexit sans accord, surtout si aucun progrès n’est réalisé.

Question sur la succession des dirigeants au Royaume Uni

Bien qu’il ne soit manifestement pas dans l’intérêt du Parti conservateur de déclencher des élections dans les circonstances actuelles, il est difficile de voir comment Theresa May pourrait garder ses fonctions de Première ministre du Royaume-Uni compte tenu de ce report. Nous pensons qu’elle aurait probablement pu subsister jusqu’à la fin juin si l’UE avait accédé à sa demande de courte prolongation.

Nous nous attendons maintenant à ce qu’elle se retire et le résultat le plus probable semble être qu’un partisan du Brexit plus intransigeant prendra les rênes. Cela apportera probablement une approche différente aux négociations avec l’Europe.

L’Europe a insisté sur le fait qu’elle ne renégociera pas, mais les circonstances pourraient changer au cours des six prochains mois. Nous pensons que cette incertitude persistante contribuera probablement à accroître la volatilité, au cours de cette période, tant sur les marchés que sur le plan politique.

Les données de tierces parties peuvent avoir été utilisées dans la préparation de ce document, et Franklin Templeton Investments (« FTI ») n’a pas vérifié, validé, ni audité de manière indépendante ces données. FTI décline toute responsabilité en cas de perte due à l’utilisation de ces informations, et la pertinence des commentaires, des opinions et des analyses contenus dans ce document est laissée à la seule appréciation de l’utilisateur. Les produits, services et informations peuvent ne pas être disponibles dans toutes les juridictions et sont fournis par les sociétés affiliées de FTI et/ou leurs distributeurs, dans la mesure où la réglementation/législation locale l’autorise.

Les commentaires, opinions et analyses du présent document sont communiqués à titre d’information uniquement ; ils ne sauraient être considérés comme un conseil d’investissement individuel ou comme une recommandation d’investir dans un quelconque titre ou d’adopter une quelconque stratégie d’investissement. Les conditions économiques et de marché étant susceptibles d’évoluer rapidement, les commentaires, opinions et analyses sont valables à leur date de publication et peuvent changer sans préavis. Les présentes ne constituent pas une analyse exhaustive de tous les aspects importants d’un pays, d’une région, d’un marché, d’un secteur, d’un investissement ou d’une stratégie.

Ces documents sont fournis uniquement dans l’intérêt général et ne sauraient constituer un conseil d’investissement individuel, une recommandation ou une incitation à acheter, vendre ou détenir un titre ou à adopter une stratégie d’investissement particulière. Il ne constitue pas un conseil d’ordre juridique ou fiscal.

Les entreprises et études de cas présentées ici sont utilisées uniquement à des fins d’illustration ; tout investissement peut ou non être détenu par tout portefeuille conseillé par Franklin Templeton Investments. Les opinions ne sont destinées qu’à fournir un aperçu de la manière dont les titres sont analysés. Les informations fournies ne constituent ni une recommandation ni des conseils individuels en investissement pour tout titre, stratégie ou produit de placement spécifique. Elles n’indiquent pas les intentions de négociation de tout portefeuille géré par Franklin Templeton. Il ne s’agit pas d’une analyse complète des données relatives à un secteur, un titre ou un investissement et elles ne doivent pas être considérées comme une recommandation d’investissement. Ce document a pour but de fournir un aperçu du processus de sélection du portefeuille et de recherche. Les exposés de faits proviennent de sources considérées comme fiables, mais leur exhaustivité ou leur exactitude n’ont pas fait l’objet d’une vérification indépendante. Ces opinions ne peuvent pas être considérées comme un conseil en investissement ni une offre pour tout titre spécifique. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Quels sont les risques ?

Tout investissement comporte un risque, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. La valeur des investissements peut fluctuer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer la totalité de leur mise initiale. Les cours des actions sont soumis à des fluctuations, parfois rapides et importantes, en raison de facteurs affectant les entreprises individuelles et certains secteurs ou sous-secteurs, ou du fait des conditions générales de marché. La valeur des titres peut ne pas évoluer comme prévu et peut même diminuer. Un portefeuille exposé en particulier à certains pays, régions, industries, secteurs ou types de placements peut être sujet à un risque d’événements défavorables plus élevé qu’un portefeuille investissant de façon plus diversifiée. Les investissements à l’étranger comportent des risques spécifiques, comme les variations des taux de change, l’instabilité économique et l’évolution de la situation politique.