Beyond Bulls & Bears

Card image cap
Alternatives

Impact de la technologie sur les opportunités industrielles

« Si l'on se penche sur la course aux automobiles totalement autonomes, la question de savoir qui franchira la ligne d'arrivée en premier — et surtout qui comprendra comment commercialiser et valoriser cette technologie une fois développée — reste grande ouverte. » - James Cross, Robert Rendler et Robert Stevenson, Franklin Equity Group et Aleck Beach, Franklin Templeton Fixed Income Group

Card image cap
Obligations

Où résident les risques de crédit ? Un conseil : suivez l’offre

« Des entreprises, et même des industries entières, ont rapidement disparu. Lorsqu'un changement significatif combiné à une offre massive se profile, il y a des gagnants et des perdants. Selon moi, il est possible que nous observions une augmentation du risque idiosyncratique sur le marché à l'avenir. Je qualifierais cette innovation technologique de perturbation. » - Roger Bayston, Franklin Templeton Fixed Income

Card image cap
Obligations

Se préparer à la disparition éventuelle du LIBOR

« Nous pensons que la transition du LIBOR vers un indice de référence alternatif serait significative. Des établissements de crédit du monde entier utilisent le LIBOR afin d'établir des taux d'intérêt pour différents produits financiers, notamment des swaps de taux d'intérêt, des prêts étudiants, des prêts hypothécaires, des obligations adossées à des prêts et des prêts à taux variable. Le changement annoncé nécessiterait d'apporter des modifications aux contrats et aux accords de crédit, touchant des milliards de dollars sous-jacents d'actifs globaux. » – Mark Boyadjian et Reema Agarwal du Franklin Templeton Fixed Income Group

Card image cap
Alternatives

Les marchés voient d’un œil favorable le choix du président de la Fed par Trump

« Les marchés devraient se sentir plutôt rassurés par Powell, celui-ci étant aujourd'hui gouverneur de la Fed et représentant plus ou moins l'état actuel des choses, sans grand changement. Powell travaille aux côtés de Yellen depuis 2012 et défend la même philosophie (axée sur le compromis). » - Christopher Molumphy, Franklin Templeton Fixed Income Group

Card image cap
Obligations

Les marchés saisissent-ils toute la portée des plans de réduction de la BCE ?

« Cette décision [de réduction] pourrait bien lancer la BCE sur le chemin d'une normalisation de la politique monétaire, bien que l'on ne prévoie pas que cela se produise du jour au lendemain. Nous nous attendons à ce que la zone euro conserve une approche accommodante, ainsi que des taux d'intérêt bas pendant encore un certain temps. » - David Zahn, Franklin Templeton Fixed Income Group

Card image cap
Multi-actifs

Une analyse sélective des obligations d’entreprise

« Conformément à une évaluation positive des fondamentaux économiques, nous considérons les conditions du crédit comme étant favorables. Les taux d'intérêt restent bas, les bilans des entreprises restent en général forts et les coûts du service de la dette paraissent gérables. Les marchés paraissent encore réceptifs aux offres de prêts. » - Ed Perks, Franklin Templeton Multi-Asset Solutions

Card image cap
Perspectives

L’Allemagne a voté : quel avenir pour l’Europe après la réélection d’Angela Merkel ?

« Nous pensons que l'ampleur du score de l'AfD est le reflet du vote protestataire des électeurs mécontents du chemin emprunté par l'Allemagne. Cela pourrait avoir une influence sur l'approche d'Angela Merkel après sa victoire électorale. » - David Zahn, Franklin Templeton Fixed Income Group

Card image cap
Obligations

L’exercice d’équilibriste (en termes de bilan) de la Fed

Les argentiers américains ayant laissé le taux d'intérêt à court terme de référence de la Banque centrale inchangé, la réunion de politique monétaire du mois de septembre de la Réserve fédérale s'est largement déroulée comme prévu. La Fed a précisé à quel moment elle commencerait à dégonfler son volumineux bilan, et a mis à jour ses prévisions économiques ainsi que ses projections en matière de taux d'intérêt. Chris Molumphy, Directeur

Card image cap
Perspectives

Est-il temps de réévaluer nos prévisions ? Mise à jour de septembre

Les marchés internationaux ont été relativement calmes cet été en dépit de bon nombre d'incertitudes. Les risques géopolitiques ont perduré à l'échelle mondiale et, dans certaines régions, des changements imminents en termes de politique monétaire semblent également probables. Une question clé pour de nombreux investisseurs consiste à se demander si la tranquille période estivale caractérisée par une faible volatilité donnera lieu à un automne plus agité. Les principaux dirigeants en matière d'investissement de Franklin Templeton donnent leur point de vue sur les marchés et débattent au sujet des secteurs pour lesquels ils envisagent des opportunités et des risques à venir.

Card image cap
Fonds d'actions

Pourquoi le « tapering » de la BCE pourrait modifier la mentalité du marché obligataire

« Si certains commentateurs doutent qu'il soit opportun pour la BCE de lancer le processus de tapering alors qu'elle n'envisage pas d'atteindre son objectif d'inflation dans des délais prévisibles, il nous semble que c'est précisément ce qu'elle doit faire. » David Zahn, Franklin Templeton Fixed Income Group

Card image cap
Obligations

Comment la crise financière asiatique a redéfini les marchés émergents

Le directeur des investissements de Templeton Global Macro, Michael Hasenstab, examine quelle influence a eu la réaction des décideurs politiques locaux sur les marchés émergents au cours des deux décennies depuis la crise financière asiatique et pourquoi il est d'avis que certains des marchés en monnaies locales les plus délaissés représentent aujourd'hui des opportunités attrayantes.

Card image cap
Fonds d'actions

Résultat des élections françaises : Emmanuel Macron remporte l’élection, mais sera-t-il à la hauteur ?

"Les marchés européens avaient déjà largement intégré la victoire d'Emmanuel Macron, et les suffrages l'ont confirmée. Notre hypothèse de travail réside dans le fait que la zone euro restera unie, et les solides références pro-européennes d'Emmanuel Macron devraient venir étayer cette hypothèse. "