Beyond Bulls & Bears

Card image cap
Perspectives

L’Allemagne a voté : quel avenir pour l’Europe après la réélection d’Angela Merkel ?

« Nous pensons que l'ampleur du score de l'AfD est le reflet du vote protestataire des électeurs mécontents du chemin emprunté par l'Allemagne. Cela pourrait avoir une influence sur l'approche d'Angela Merkel après sa victoire électorale. » - David Zahn, Franklin Templeton Fixed Income Group

Card image cap
Obligations

L’exercice d’équilibriste (en termes de bilan) de la Fed

Les argentiers américains ayant laissé le taux d'intérêt à court terme de référence de la Banque centrale inchangé, la réunion de politique monétaire du mois de septembre de la Réserve fédérale s'est largement déroulée comme prévu. La Fed a précisé à quel moment elle commencerait à dégonfler son volumineux bilan, et a mis à jour ses prévisions économiques ainsi que ses projections en matière de taux d'intérêt. Chris Molumphy, Directeur

Card image cap
Multi-actifs

L’Allemagne a voté : la victoire d’Angela Merkel va avoir des implications à long terme pour les investisseurs

« À long terme, le résultat des élections pourrait dicter le rythme des réformes européennes. Ces efforts de réforme sont un facteur important pour la détermination des taux souverains ». - Matthias Hoppe, vice-président senior et gérant de portefeuille de Franklin Templeton Multi-Asset Solutions

Card image cap
Perspectives

Est-il temps de réévaluer nos prévisions ? Mise à jour de septembre

Les marchés internationaux ont été relativement calmes cet été en dépit de bon nombre d'incertitudes. Les risques géopolitiques ont perduré à l'échelle mondiale et, dans certaines régions, des changements imminents en termes de politique monétaire semblent également probables. Une question clé pour de nombreux investisseurs consiste à se demander si la tranquille période estivale caractérisée par une faible volatilité donnera lieu à un automne plus agité. Les principaux dirigeants en matière d'investissement de Franklin Templeton donnent leur point de vue sur les marchés et débattent au sujet des secteurs pour lesquels ils envisagent des opportunités et des risques à venir.

Card image cap
Fonds d'actions

La France est-elle à la veille d’un moment Thatcher ?

Le président de la République française, Emmanuel Macron, se prépare à défier les puissants syndicats français en tentant de réformer le code du travail. Ici, Philippe Brugère-Trélat, vice-président exécutif au sein de Franklin Mutual Series, explique les raisons pour lesquelles une victoire de M. Macron sur ce front pourrait ouvrir des opportunités d'investissement dans des actions françaises.

Card image cap
Fonds d'actions

Actions britanniques : les dividendes sont un bon indice du sentiment économique britannique

« Les dividendes spéciaux peuvent indiquer que des sociétés préfèreraient rétribuer leurs actionnaires plutôt que de se développer. Il pourrait y avoir un manque d'opportunités d'investissement et des inquiétudes éventuelles à propos du Brexit et de la future croissance économique du Royaume-Uni. » - Colin Morton, gérant de portefeuille au sein de l'équipe de gestion des actions britanniques

Card image cap
Multi-actifs

Que peut dire M. Draghi pour éviter de perturber les marchés ?

Matthias Hoppe explore la façon dont le président de la BCE, Mario Draghi, peut aborder certaines des thématiques urgentes dans cette région avant la réunion de la BCE en septembre.

Card image cap
Fonds d'actions

Pourquoi le « tapering » de la BCE pourrait modifier la mentalité du marché obligataire

« Si certains commentateurs doutent qu'il soit opportun pour la BCE de lancer le processus de tapering alors qu'elle n'envisage pas d'atteindre son objectif d'inflation dans des délais prévisibles, il nous semble que c'est précisément ce qu'elle doit faire. » David Zahn, Franklin Templeton Fixed Income Group

Card image cap
Perspectives

Intégrer le facteur humain dans l’investissement indiciel

L'émergence d'investissements en fonction de facteurs de risque et l'évolution des indices traditionnels ont débouché sur de nouvelles opportunités d'ajouter une dimension humaine à l'espace traditionnellement passif des fonds négociés en bourse. Chandra Seethamraju, directeur de la modélisation systématique, Franklin Templeton Solutions, détaille ce qui constitue selon lui une approche « intelligente » pour investir dans ces moyens

Card image cap
Fonds d'actions

Les cent premiers jours de M. Macron : Un automne chargé attend le nouveau président français

Une grande partie des cent premiers jours de la présidence d'Emmanuel Macron en France s'est déroulée alors qu'un grand nombre d'Européens étaient en vacances. Philippe Brugère-Trélat, Vice-président exécutif et Gérant de portefeuille de Franklin Mutual Series, Franklin Mutual European Fund, estime injuste de juger M. Macron sur une période aussi courte. Il affirme que ses projets de réformes passeront un premier test d'envergure à l'automne, et que la France et l'Allemagne semblent travailler encore plus main dans la main pour conserver l'unité de l'Union européenne dans le sillage du vote en faveur du Brexit l'année dernière.

Card image cap
Fonds d'actions

Un moment opportun pour modifier sa perception sur l’investissement en Europe

« Cette année, la croissance du produit intérieur brut dans la zone euro a jusqu'à présent tranquillement dépassé celle des États-Unis. Les risques qui étaient liés à l'incertitude politique, au populisme et aux craintes d’un éclatement possible de l'Union européenne (UE) ne se sont pas avérés aussi importants qu'ils pouvaient apparaître au départ. » Robert Mazzuoli, Actions Europe.

Card image cap
Fonds d'actions

Pourquoi est-il temps de revenir à la base

Dans un monde de rapides changements, il peut être facile de délaisser nos convictions et détourner notre attention vers le prochain « big thing » du monde financier. Richard Bullas, Vice-président, gérant de portefeuille et analyste recherche, Équipe de gestion des actions britanniques de Franklin, croit que les investisseurs intéressés par les plus petites capitalisations boursières devraient revenir à la base et se concentrer sur les fondamentaux. Il explique pourquoi il adopte une approche « bottom-up » et met l'accent sur certaines entreprises dans sa recherche d’opportunités au sein du marché des titres à petite capitalisation.