Beyond Bulls & Bears

Card image cap
Obligations

La longue marche de la Fed vers la normalisation

« L'expansion massive du bilan de la Fed, qui s'est étalée sur plusieurs années, a exercé un puissant effet reconnu sur les marchés d'actifs, diminuant les rendements et aplanissant la courbe des taux. Toutefois, les investisseurs semblent désormais s'attendre à ce que l'impact du processus inverse soit faible, voire inexistant. Nous ne partageons pas cet avis ». - Michael Hasenstab, le 8 novembre 2017.

Card image cap
Obligations

Se préparer à la disparition éventuelle du LIBOR

« Nous pensons que la transition du LIBOR vers un indice de référence alternatif serait significative. Des établissements de crédit du monde entier utilisent le LIBOR afin d'établir des taux d'intérêt pour différents produits financiers, notamment des swaps de taux d'intérêt, des prêts étudiants, des prêts hypothécaires, des obligations adossées à des prêts et des prêts à taux variable. Le changement annoncé nécessiterait d'apporter des modifications aux contrats et aux accords de crédit, touchant des milliards de dollars sous-jacents d'actifs globaux. » – Mark Boyadjian et Reema Agarwal du Franklin Templeton Fixed Income Group

Card image cap
Alternatives

Les marchés voient d’un œil favorable le choix du président de la Fed par Trump

« Les marchés devraient se sentir plutôt rassurés par Powell, celui-ci étant aujourd'hui gouverneur de la Fed et représentant plus ou moins l'état actuel des choses, sans grand changement. Powell travaille aux côtés de Yellen depuis 2012 et défend la même philosophie (axée sur le compromis). » - Christopher Molumphy, Franklin Templeton Fixed Income Group

Card image cap
Alternatives

Immobilier international coté : une composante essentielle

« L'une des raisons de la bonne performance du secteur de l'immobilier, même dans un contexte de hausse des taux, est due au fait que la hausse des taux d'intérêt tend à coïncider avec des périodes de plus forte croissance économique. Lorsque l'activité économique s'accélère, davantage d'emplois sont créés et, par conséquent, les salaires augmentent. La demande immobilière tend à s'accroître également. » – Wilson Magee, Franklin Real Asset Advisors

Card image cap
Fonds d'actions

Voici pourquoi la politique d’Abe est susceptible d’aider les actions japonaises à progresser

« De notre point de vue, la victoire d’Abe pourrait mener à quatre années de plus de politiques favorisant la croissance ainsi qu’à la possibilité d’un second mandat pour le gouverneur de la Banque du Japon (BOJ) extrêmement conciliant, Haruhiko Kuroda. » – Cindy Sweeting et Alan Chua, du Templeton Global Equity Group

Card image cap
Alternatives

En quoi le rebond des bénéfices en Europe pourrait-il stimuler les investisseurs Value européens

Card image cap
Obligations

Les marchés saisissent-ils toute la portée des plans de réduction de la BCE ?

« Cette décision [de réduction] pourrait bien lancer la BCE sur le chemin d'une normalisation de la politique monétaire, bien que l'on ne prévoie pas que cela se produise du jour au lendemain. Nous nous attendons à ce que la zone euro conserve une approche accommodante, ainsi que des taux d'intérêt bas pendant encore un certain temps. » - David Zahn, Franklin Templeton Fixed Income Group

Card image cap
Multi-actifs

Une analyse sélective des obligations d’entreprise

« Conformément à une évaluation positive des fondamentaux économiques, nous considérons les conditions du crédit comme étant favorables. Les taux d'intérêt restent bas, les bilans des entreprises restent en général forts et les coûts du service de la dette paraissent gérables. Les marchés paraissent encore réceptifs aux offres de prêts. » - Ed Perks, Franklin Templeton Multi-Asset Solutions

Card image cap
Fonds d'actions

Pourquoi les réformes en Inde peuvent présenter des opportunités pour les investisseurs à long terme ?

Une série de réformes gouvernementales pourrait avoir perturbé le marché boursier indien à court terme. Toutefois, Sukumar Rajah, Directeur général et Directeur des investissements en actions asiatiques, estime que ces réformes et une classe moyenne indienne de plus en plus nombreuse pourraient présenter des opportunités pour les investisseurs à long terme.

Card image cap
Alternatives

Perspectives des stratégies alternatives au quatrième trimestre : K2 Advisors

« Alors que nous ne pouvons pas prédire les baisses ou les hausses du marché, nous pouvons positionner nos portefeuilles avec une certaine prudence suivant le contexte. Le temps est peut-être venu aujourd'hui de réduire quelque peu notre prise de risque. Nous pensons que l'argent facile a déjà été gagné dans ce cycle. » - K2 Advisors

Card image cap
Alternatives

Les stratégies alternatives sont-elles sur le point de connaître un « âge d’or » ?

« D'après nos observations, l'environnement actuel de marché pourrait alimenter certaines stratégies alternatives, mais ce n'est que le début et nous pensons que d'autres opportunités pourraient survenir pendant cet âge d’or» – Brooks Ritchey, K2 Advisors

Card image cap
Fonds d'actions

Le programme de réformes de l’UE de M. Macron a-t-il besoin de l’aide de l’Allemagne ?

« Sans un partenaire enthousiaste en Allemagne, je pense que Macron aura du mal à mettre en œuvre ses réformes plus radicales de la zone euro. Bien que l'unification soit largement soutenue après le vote du Brexit de l'année dernière, certains partenaires de l'est de l'UE freinent des quatre fers dans ce domaine. J'estime que la route sera longue avant d'atteindre cet objectif. » – Philippe Brugère-Trélat, Franklin Mutual Series