Beyond Bulls & Bears

Les facteurs qui, selon nous, pourraient orienter les marchés dans les mois à venir
Obligations

Les facteurs qui, selon nous, pourraient orienter les marchés dans les mois à venir

Au moment où les investisseurs et les professionnels des marchés européens rentrent de leurs vacances d'été et se préparent pour le dernier trimestre de l'année, David Zahn, Head of European Fixed Income chez Franklin Templeton, revient sur les enjeux qui, selon lui, vont orienter les marchés dans les mois à venir.

Pourquoi les obligations européennes peuvent encore avoir de la valeur malgré un rendement négatif
Obligations

Pourquoi les obligations européennes peuvent encore avoir de la valeur malgré un rendement négatif

« Nous pensons qu'en combinant la baisse des taux de la BCE attendue en septembre et une courbe des taux positive, les obligations européennes pourraient rester globalement attrayantes. » John Beck, Director of Fixed Income, Londres, Franklin Templeton

Les raisons pour lesquelles nous sommes positifs quant à la nomination de Christine Lagarde à la BCE
Obligations

Les raisons pour lesquelles nous sommes positifs quant à la nomination de Christine Lagarde à la BCE

Christine Lagarde est peut-être apparue comme une candidate surprise à la tête de la Banque Centrale Européenne, mais David Zahn, notre Head of European Fixed Income, est positif quant à ce choix. Dans cet article, il explique pourquoi à la fois son expérience et son manque d’expérience pourraient s’avérer bénéfiques si elle obtient le poste. David Zahn est convaincu que la BCE devrait rester ferme sur sa trajectoire d’assouplissement.

De retour du voyage : Cinq enseignements que nous avons tirés de notre tournée en Europe
Obligations

De retour du voyage : Cinq enseignements que nous avons tirés de notre tournée en Europe

Lors d'une récente tournée européenne, David Zahn, responsable Taux Europe chez Franklin Templeton, a eu l'occasion de rencontrer des investisseurs venant d'Allemagne, de France, d'Italie et d'Espagne. Cet article rassemble quelques-uns des enseignements qu'il a retirés de ce voyage, dont certains se sont avérés surprenants.

Réunion de la BCE : De nouveaux éclaircissements, mais ne nous avançons pas trop
Obligations

Réunion de la BCE : De nouveaux éclaircissements, mais ne nous avançons pas trop

David Zahn, responsable Taux Europe de Franklin Templeton, donne son point de vue sur la réunion de la BCE et explique pourquoi il ne s'attend toujours pas à une hausse des taux d'intérêt de la zone euro avant 2020.

Aperçu de la BCE : Les derniers événements en Italie influenceront-ils le calendrier de rachat de l’Europe ?
Obligations

Aperçu de la BCE : Les derniers événements en Italie influenceront-ils le calendrier de rachat de l’Europe ?

« Avec une croissance récemment plus modérée de la zone euro et une inflation elle aussi relativement contenue, nous estimons qu'il serait prématuré pour la BCE de se lancer dans un cycle de resserrement. » – David Zahn, Franklin Templeton Fixed Income Group

Les investisseurs obligataires européens prudents pourraient passer à côté de rendements
Obligations

Les investisseurs obligataires européens prudents pourraient passer à côté de rendements

Notre enquête intitulée « Attitudes, comportements et préoccupations des investisseurs en 2018 » montre que les investisseurs obligataires européens restent prudents dix ans après la crise financière mondiale. David Zahn, du Franklin Templeton Fixed Income Group, expose les raisons pour lesquelles il considère qu'il est peut-être temps de mettre de côté les craintes concernant la volatilité des marchés.

Perspectives sur les élections italiennes et pourquoi nous ne prévoyons pas de hausse de taux de la BCE avant 2020
Obligations

Perspectives sur les élections italiennes et pourquoi nous ne prévoyons pas de hausse de taux de la BCE avant 2020

Les prochaines élections italiennes n'attirent pas autant l'attention des investisseurs que les scrutins de l'an dernier en France et en Allemagne. C'est précisément pourquoi David Zahn, Responsable Taux Europe de Franklin Templeton, estime qu'un résultat imprévu pourrait provoquer une réaction démesurée du marché. Et tandis que les investisseurs semblent davantage préoccupés par l'évolution de la politique monétaire de la zone euro, M. Zahn estime qu'il y a de bonnes raisons de croire que la Banque centrale européenne attendra 2020 pour de pousser les taux d'intérêt à la hausse.

Les marchés saisissent-ils toute la portée des plans de réduction de la BCE ?
Obligations

Les marchés saisissent-ils toute la portée des plans de réduction de la BCE ?

« Cette décision [de réduction] pourrait bien lancer la BCE sur le chemin d'une normalisation de la politique monétaire, bien que l'on ne prévoie pas que cela se produise du jour au lendemain. Nous nous attendons à ce que la zone euro conserve une approche accommodante, ainsi que des taux d'intérêt bas pendant encore un certain temps. » - David Zahn, Franklin Templeton Fixed Income Group

Que peut dire M. Draghi pour éviter de perturber les marchés ?
Multi-actifs

Que peut dire M. Draghi pour éviter de perturber les marchés ?

Matthias Hoppe explore la façon dont le président de la BCE, Mario Draghi, peut aborder certaines des thématiques urgentes dans cette région avant la réunion de la BCE en septembre.

Pourquoi le « tapering » de la BCE pourrait modifier la mentalité du marché obligataire
Fonds d'actions

Pourquoi le « tapering » de la BCE pourrait modifier la mentalité du marché obligataire

« Si certains commentateurs doutent qu'il soit opportun pour la BCE de lancer le processus de tapering alors qu'elle n'envisage pas d'atteindre son objectif d'inflation dans des délais prévisibles, il nous semble que c'est précisément ce qu'elle doit faire. » David Zahn, Franklin Templeton Fixed Income Group

La vigueur persistante de l’euro trace un long chemin à parcourir pour la BCE
Alternatives

La vigueur persistante de l’euro trace un long chemin à parcourir pour la BCE

Les marchés ont réagi avec enthousiasme aux commentaires manifestement positifs formulés le mois dernier par le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, ce qui a entraîné une hausse de l'euro qui s'est poursuivie en juillet. Matthias Hoppe, vice-président senior et gérant de portefeuille de Franklin Templeton Multi-Asset Solutions, a toutefois interprété les commentaires plus récents de Draghi comme un avertissement aux marchés, les invitant à ne pas se laisser emporter.