Beyond Bulls & Bears

Perspectives 2015: L’économie américaine est sur les rails pour poursuivre sa croissance

Cet article est également disponible en: Anglais Néerlandais Italien Allemand Espagnol Polonais

Grant Bowers et Matt Moberg, gérants de portefeuille et analystes au sein de Franklin Equity Group®, livrent ici leur perspective sur l’économie américaine. Ils évoquent pour nous les innovations qu’ils anticipent en 2015 et au-delà, ainsi que les opportunités d’investissement qui pourraient apparaître dans la sphère des valeurs de croissance américaines.

 

Grant Bowers
Grant Bowers

Grant Bowers, Gérant de Portefeuille, Analyste

Franklin Equity Group®

Matt Moberg, Gérant de Portefeuille, Analyste

Franklin Equity Group®

Nous pensons que la vigueur des dépenses des entreprises et des ménages américains va certainement pérenniser la croissance économique aux États-Unis cette année. L’environnement prédominant d’inflation basse, de solidité du dollar américain et d’amélioration lente du marché de l’emploi pourrait contribuer à différer la nécessité d’un relèvement marqué des taux d’intérêt. Ces facteurs pourraient donc continuer à entretenir une amélioration de l’économie intérieure, ainsi que de nombreux thèmes de croissance durables identifiés par notre équipe.

Matt Moberg
Matt Moberg

Il nous semble que la consommation américaine va jouer un rôle considérable dans l’économie en 2015. Après une longue période de reprise qui s’est caractérisée par une quasi-absence de créations d’emplois, les États-Unis connaissent maintenant une embellie du marché du travail et des salaires. Les consommateurs bénéficient du faible niveau de l’inflation et de la persistance d’un environnement de taux d’intérêt bas, et tout dernièrement, le repli des prix énergétiques s’est traduit par une baisse du prix de l’essence à la pompe, source d’une impulsion favorable aux dépenses des ménages. Ces tendances devraient alimenter la croissance américaine à plusieurs égards en 2015.

D’autre part, la santé des entreprises américaines est encore robuste. Ainsi durant les années écoulées, celles-ci ont enregistré des bénéfices record grâce au contrôle de leurs coûts, à l’accroissement de leur productivité et à la progression modeste de leurs chiffres d’affaires, ce qui a permis à certaines entreprises d’atteindre des niveaux de trésorerie historiquement élevés. Plus récemment, certaines ont commencé à envisager des fusions et acquisitions stratégiques pour consolider leur positionnement concurrentiel ou accéder à de nouveaux marchés en plein essor. En 2014, grâce à la faiblesse des taux d’intérêt, aux niveaux record de trésorerie générée, aux prix vigoureux des actions et à la stabilité de la croissance, les entreprises ont cherché à se développer stratégiquement et l’activité de fusions-acquisitions n’avait pas été aussi élevée depuis 2007. Surtout, il semble que l’accélération des rapprochements d’entreprises montre que beaucoup d’entre elles sont optimistes quant à l’avenir, et à notre avis, l’activité des fusions-acquisitions devrait rester solide en 2015 étant donné que les conditions économiques seront encore favorables.

Nous pensons que les fondamentaux des entreprises américaines vont continuer à soutenir les niveaux de valorisation actuels et que les performances des actions seront dictées par la croissance des bénéfices et les décisions des dirigeants des sociétés en matière d’allocation des capitaux. Cependant, nous ne serions pas surpris d’observer une plus grande volatilité boursière à mesure que les investisseurs vont peser les implications potentielles de la hausse des taux d’intérêt. Nous continuons également à scruter le paysage géopolitique afin de repérer les événements susceptibles d’accroître la volatilité. Selon nous les marchés instables sont souvent sources d’opportunités d’achat très intéressantes pour les investisseurs de long terme.

Dans le cadre de notre stratégie fondamentale axée sur la recherche, nous identifions des opportunités d’investissement dans divers secteurs, notamment la santé, les technologies, la consommation et l’industrie. Nous pensons que le contexte global est propice aux entreprises qui devraient bénéficier des grandes tendances économiques et de la croissance à long terme tirée par l’innovation. Ainsi, dans la santé, nous sommes confiants quant aux avancées dans le développement de nouveaux médicaments, car le succès d’essais cliniques récents portant sur toute une série de traitements contre des maladies graves souligne un potentiel d’innovation sans précédent. Dans les technologies, nous pensons que la prolifération des smartphones à travers le monde et l’utilisation accrue de l’informatique mobile génèrent des opportunités d’investissement dans différents sous-secteurs : par exemple au niveau des appareils de suivi médical (diabète), de l’automatisation en usine et d’applications relatives aux voyages, aux jeux et aux réseaux sociaux pour les consommateurs.

À plus long terme, nous sommes en train d’évaluer l’intérêt d’investir dans des tendances nouvelles telles que les voitures sans conducteur, l’impression 3D, les énergies alternatives, l’éclairage par DEL et le séquençage génétique. De toute évidence, nous sommes sur le point de connaître des nouveaux produits qui vont révolutionner nos vies et nos modes de communication dans des proportions difficilement imaginables aujourd’hui. Étant donné la foule d’opportunités disponibles et notre horizon de long terme, nous sommes convaincus que les valeurs de croissance américaines offrent des perspectives positives en 2015, et au-delà.

 Les commentaires, les opinions et les analyses présentés dans ce document reflètent un point de vue personnel des gérants et sont fournis à titre d’information uniquement. Ils ne constituent pas des conseils d’investissement individuels, une recommandation à acheter, vendre ou détenir un titre ou à adopter une stratégie d’investissement particulière. Ils ne constituent pas un conseil d’ordre juridique ou fiscal. Les informations contenues dans ce document sont valables à leur date de publication et peuvent changer sans préavis, et ne constituent pas une analyse complète des évènements survenant dans les divers pays, régions ou marchés.

 Les données de tierces parties peuvent avoir été utilisées dans la préparation de ce document et Franklin Templeton Investments (« FTI ») n’a pas vérifié, validé ni audité de manière indépendante ces données. FTI décline toute responsabilité en cas de perte due à l’utilisation de ces informations et la pertinence des commentaires, des opinions et des analyses contenues dans ces documents est laissée à la seule appréciation de l’utilisateur. Les produits, services et informations peuvent ne pas être disponibles dans toutes les juridictions et sont fournies par les sociétés affiliées de FTI et/ou leurs distributeurs, dans la mesure où la réglementation/législation locale l’autorise. Veuillez consulter votre conseiller financier pour toute information supplémentaire sur la disponibilité des produits et services dans votre juridiction.

 Quels sont les risques ?

 Tout investissement comporte des risques, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. La valeur des investissements peut fluctuer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer la totalité de leur mise initiale. Les prix des valeurs de croissance reflètent les prévisions de bénéfices ou de revenus, et peuvent donc chuter brutalement si les entreprises publient des résultats inférieurs. Les entreprises plus petites, moyennes, relativement nouvelles ou qui n’ont pas encore atteint leur vitesse de croisière peuvent être particulièrement sensibles aux fluctuations des conditions économiques et leurs perspectives de croissance sont moins sûres que celles des sociétés de plus grande envergure et mieux établies. Leurs cours de Bourse ont tendance à se montrer plus volatils que ceux d’entreprises de plus grande taille, en particulier sur le court terme. Investir de temps en temps dans un nombre limité de pays, régions, secteurs ou types de placements peut exposer un portefeuille à un risque d’événements défavorables plus élevé qu’en investissant de façon plus diversifiée. Les placements dans des secteurs à forte croissance comme les technologies et la santé (historiquement volatils) peuvent connaître des fluctuations boursières accrues, notamment sur le court terme, en raison de la vitesse de développement des produits et des évolutions des réglementations publiques dans le sillage d’avancées scientifiques ou technologiques ou encore d’approbations réglementaires de nouveaux médicaments et instruments médicaux. Les entreprises de petite capitalisation peuvent être particulièrement sensibles aux fluctuations des conditions économiques et leurs perspectives de croissance sont moins sûres que celles des sociétés de plus grande envergure et mieux établies.

Recevez directement toutes les perspectives de Franklin Templeton Investments. Abonnez-vous au blog Beyond Bulls & Bears.

Pour recevoir des informations abrégées sur l’investissement, suivez-nous sur Twitter @FTI_France et sur LinkedIn.