Beyond Bulls & Bears

Connexion avec l’« Internet des objets »

Cet article est également disponible en: Anglais Néerlandais Italien Allemand Espagnol Polonais

Alors que beaucoup de consommateurs sont encore en train de s’habituer à avoir un ordinateur dans leur poche, les spécialistes de l’innovation technologique ont plus d’un tour dans leur sac. Pour Grant Bowers et JP Scandalios, du Franklin Equity Group, l’« Internet des objets » est une tendance qui transforme la vie des utilisateurs. Voici leur point de vue sur l’importance de ce mouvement et leur analyse d’autres opportunités dans le secteur technologique.

JP Scandalios
JP Scandalios
Grant Bowers
Grant Bowers

Grant Bowers

Vice-président, analyste de recherche

Gérant de portefeuille

Franklin Equity Group

 

JP Scandalios

Vice-président, analyste de recherche

Gérant de portefeuille

Franklin Equity Group

Le secteur technologique a toujours connu des évolutions rapides et nous entamons actuellement une nouvelle phase d’avancées majeures. Au terme des 15 à 20 dernières années de développement technologique, de nombreuses tendances high-tech intéressantes sont prêtes à trouver un usage commercial, et nombre d’entre elles pourraient radicalement changer notre quotidien.

L’une de ces tendances est l’« Internet des objets ». Cette expression regroupe de nombreux concepts, mais elle fait essentiellement référence à l’intégration des ordinateurs dans les objets du quotidien et à leur interconnexion via l’Internet sans fil. Ces dernières années, nous avons observé la prolifération des appareils « intelligents », dont les fonctions ont été radicalement améliorées grâce à l’ajout de capteurs et de processeurs. Une tendance se dessine actuellement : les appareils intelligents se connectent entre eux et partagent des données, ce qui leur permet d’effectuer de nouvelles tâches. L’explosion de ces appareils connectés va selon nous fortement influer sur le quotidien des particuliers et des entreprises.

Dans cette catégorie, on trouve un appareil qui vous est probablement familier : le bracelet connecté, que l’on porte pour suivre son activité physique. Cet appareil généralement porté au poignet enregistre entre autres le nombre de kilomètres que l’on marche chaque jour. On peut ensuite accéder aux statistiques collectées par l’appareil sur un ordinateur ou un smartphone. Parmi les autres appareils, le thermostat intelligent, qui remplace le programme fixe de chauffage et de climatisation de votre maison pour apprendre vos habitudes et s’y adapter automatiquement.

L'internet des objets devrait doper la croissance des appareils mobiles

 

Ce qui est fascinant, c’est l’interaction entre ces appareils. Pour reprendre l’exemple des deux appareils précédents, si on leur permet de communiquer, le bracelet connecté qui suit vos mouvements peut maintenant indiquer, grâce à votre activité, si vous vous êtes réveillé plus tôt que d’habitude et signaler au thermostat de commencer à chauffer ou à refroidir la maison. De plus, le bracelet connecté peut indiquer au thermostat quand vous n’êtes pas chez vous, ce qui peut générer des économies d’énergie. Si l’on ajoute à cela d’autres appareils connectés de la maison comme l’éclairage et le verrouillage des portes, contrôlés depuis une application sur son smartphone, on voit que les possibilités ne cessent d’augmenter.

Les produits intelligents et connectés peuvent aussi apporter d’autres avantages. Les fabricants peuvent se servir des appareils pour collecter des informations sur l’utilisation qu’en font les consommateurs et fournir des mises à jour pour améliorer en conséquence la fonctionnalité et l’expérience des utilisateurs. En passant d’un modèle de vente de produits individuels à une approche plus axée sur les services, chacun tire des avantages : les fabricants, qui peuvent générer des flux de revenus réguliers, et les consommateurs, qui bénéficient toujours de la dernière version d’un produit au lieu d’acheter des mises à jour. Cette transition s’est déjà opérée dans l’univers des logiciels, où le logiciel en tant que service (software as a service – SaaS) a pris le pas sur les produits en tant que tel, et nous pensons que la transposition de cette tendance au niveau des biens physiques devrait avoir des avantages comparables.

Voitures connectées

Un autre appareil du quotidien qui connaît des progrès technologiques rapides est l’automobile. Des capteurs placés dans les véhicules peuvent déterminer si la pression des pneus est basse, si le moteur chauffe trop, si vous roulez trop vite et si vous freinez brusquement. En transmettant et recevant ces données, les voitures peuvent réagir plus rapidement que l’homme à l’évolution des conditions et, par exemple, freiner pour éviter une collision. Cumulées, ces informations peuvent aussi être utilisées pour une meilleure gestion du trafic lorsqu’elles sont intégrées à des systèmes qui transmettent des informations aux autres conducteurs ou même aux systèmes qui contrôlent les feux de signalisation. Ce sont les précurseurs d’une voiture complètement autonome, innovation que nous pourrions connaître dans les cinq prochaines années.

Bien entendu, la possibilité de lire un livre au volant sur le chemin du travail n’est probablement pas pour bientôt, mais nous pensons que certains domaines, notamment les applications professionnelles et industrielles, pourront tirer parti assez rapidement de cette nouvelle technologie. La même technologie que celle des véhicules sans conducteur peut être appliquée à la gestion des entrepôts et des stocks, des marchandises équipées de capteurs pouvant être transportées par des véhicules autonomes. Nous pensons qu’à court terme les applications professionnelles constitueront probablement le plus important marché final de l’« Internet des objets » et seront source d’améliorations au niveau de la productivité et du service clients, tout en favorisant des réductions de coûts.

Les opportunités d’investissement liées aux données

En tant qu’investisseurs, nous ne nous arrêtons pas aux objets en eux-mêmes, mais nous intéressons à la technologie qui leur permet de fonctionner ou aux ramifications de leur croissance. Même s’ils ne sont peut-être pas aussi enthousiasmants que les voitures sans conducteurs ou les appareils domestiques intelligents, nous pensons que les capteurs, les semi-conducteurs et les puces de communication sans fil nécessaires pour ces appareils offrent des opportunités d’investissement solides. La progression des appareils connectés devrait profiter aux entreprises bénéficiant d’une propriété intellectuelle unique et protégée dans ces domaines.

De plus, les données sont précisément ce qui fait l’intérêt des appareils connectés : ces derniers recèlent des quantités d’informations à analyser pour favoriser l’amélioration de la productivité ou les économies d’énergie, par exemple, ce qui renforce l’importance de la cyber-sécurité compte tenu de leur nature sensible et personnelle. Pour ces raisons et pour d’autres encore, nous pensons que la sécurité des données sera un autre domaine de croissance durable dans le secteur des technologies.

 

Recevez directement toutes les perspectives de Franklin Templeton Investments. Abonnez-vous au blog Beyond Bulls & Bears.

Pour recevoir des informations abrégées sur l’investissement, suivez-nous sur Twitter @FTI_France et sur LinkedIn.

Les commentaires, les opinions et les analyses présentés dans ce document reflètent un point de vue personnel des gérants et sont fournis à titre d’information uniquement. Ils ne constituent pas des conseils d’investissement individuels, une recommandation à acheter, vendre ou détenir un titre ou à adopter une stratégie d’investissement particulière. Ils ne constituent pas un conseil d’ordre juridique ou fiscal. Les informations contenues dans ce document sont valables à leur date de publication et peuvent changer sans préavis, et ne constituent pas une analyse complète des évènements survenant dans les divers pays, régions ou marchés.

Les données de tierces parties peuvent avoir été utilisées dans la préparation de ce document et Franklin Templeton Investments (« FTI ») n’a pas vérifié, validé ni audité de manière indépendante ces données. FTI décline toute responsabilité quant aux éventuelles pertes résultant de l’utilisation de ces informations et la pertinence des commentaires, analyses et opinions présents dans cet article est laissée à la seule appréciation du lecteur. Les produits, services et informations peuvent ne pas être disponibles dans toutes les juridictions et sont fournies par les sociétés affiliées de FTI et/ou leurs distributeurs, dans la mesure où la réglementation/législation locale l’autorise. Veuillez consulter votre conseiller financier pour toute information supplémentaire sur la disponibilité des produits et services dans votre juridiction.

Quels sont les risques ?

Tout investissement comporte un risque, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. La valeur des investissements peut fluctuer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer la totalité de leur mise initiale. Tout investissement comporte un risque, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. Les prix des valeurs de croissance reflètent les prévisions de bénéfices ou de revenus, et peuvent donc chuter brutalement si les entreprises publient des résultats inférieurs. Le secteur technologique a toujours été volatil en raison du développement et du renouvellement rapide de l’offre de produits. Les sociétés technologiques peuvent être des entreprises de petite taille et/ou relativement récentes qui n’ont pas encore atteint leur vitesse de croisière. Les entreprises plus petites, moyennes, relativement nouvelles ou qui n’ont pas encore atteint leur vitesse de croisière peuvent être particulièrement sensibles aux fluctuations des conditions économiques et leurs perspectives de croissance sont moins sûres que celles des sociétés de plus grande envergure et mieux établies.