Beyond Bulls & Bears

Alternatives

Les enjeux de la technologie du tout-connecté

Cet article est également disponible en: Anglais Italien Allemand Espagnol Polonais

L’intensification de la demande pour tout avoir à portée de main semble être le moteur de l’innovation dans les secteurs technologique, financier et même industriel. Matt Moberg, vice-président et gérant de portefeuille du Franklin Equity Group, observe un changement général au sein de l’industrie des technologies, pour satisfaire les besoins des consommateurs en constante mutation. Il explique pourquoi la tendance du tout-connecté pourrait inciter la plupart des industries à envisager sérieusement le développement des technologies en 2017 et au-delà.

La technologie a progressé si rapidement ces dernières années dans le monde entier qu’il est tentant pour les investisseurs d’examiner les perspectives à venir. L’industrie est florissante, et nous pensons qu’avec la transition vers les technologies à la demande, notre quotidien risque de dépendre davantage de ce procédé dans les années à venir.

Aujourd’hui, la technologie est un terme vaste qui touche également de plus en plus les secteurs non liés aux technologies de l’information. Ces derniers mois, beaucoup d’investisseurs semblent s’être tournés vers des secteurs plus cycliques, comme les secteurs de la finance, de l’industrie et, dans une certaine mesure, de l’énergie. Ces secteurs sont des chefs de file dans le développement de produits innovants ou des fournisseurs de premier plan d’une technologie unique. Nos observations en matière de technologies et de services à la demande laissent entrevoir de nombreuses possibilités dans ces secteurs.

Notre mission consiste principalement à investir dans des « technologies dynamiques », définies comme étant le moteur du changement ou du progrès. Ainsi, si l’essentiel de la création de richesse réside dans l’innovation, celle-ci sera un objectif à atteindre pour tous les secteurs.

À notre avis, la recherche expérimentale est un outil précieux pour repérer les entreprises innovantes et en plein essor susceptibles de fournir des opportunités d’investissement, indépendamment des marchés en pleine mutation. Nous croyons également qu’une gestion active est nécessaire pour investir avec succès dans l’innovation — un aspect du marché qui est souvent incompris. Les incompréhensions résultent souvent d’une négligence des opportunités d’investissement.

Le moteur des mutations technologiques

Le secteur des TI est resté dynamique cette année ; nous pensons que cela est dû principalement à un accueil plus enthousiaste des nouvelles technologies par un plus large éventail d’entreprises. Des industries autrefois réticentes à adopter de nouvelles technologies en raison de tests insuffisants voient maintenant les développements technologiques comme de réelles opportunités, favorisées par la hausse du nombre d’utilisateurs « hyperconnectés ».

Les industries du transport et des services financiers ont laissé entrevoir des signes précoces de différentes possibilités : des applications mobiles donnent les départs des trains à la minute près, les planificateurs de voyages disposent en direct des mises à jour du trafic et des itinéraires bis si nécessaire, et des ordres stop peuvent être passés sur les plateformes de transactions pour mobiles. Avec l’utilisation accrue des applications mobiles et l’augmentation de la dépendance à celles-ci, nous avons assisté à une transition vers des services désormais disponibles à la demande grâce à l’informatique dans le cloud, à l’intelligence artificielle (IA) et aux paiements numériques.

L’économie du partage en plein essor stimule la demande d’applications mobiles qui permettent aux utilisateurs de partager un service (une course en taxi, par exemple). Dans le secteur de la distribution, les fournisseurs possédant un commerce physique sont victimes de la popularité des entreprises virtuelles. Dans d’autres secteurs, des robots sont testés pour exécuter des tâches jusque-là réservées aux humains. Des tests sont actuellement réalisés sur des véhicules autonomes ; dans les services financiers, des robots conseillers (« robo-advisors ») guident les clients à l’aide de méthodes de placement par algorithme.

Nous surveillons également les innovations en matière de technologie médicale susceptibles de supplanter des produits médicaux alternatifs au sein d’un marché vaste et en plein essor. Par exemple, les progrès dans le domaine de la santé numérique pourraient modifier le diagnostic des personnes souffrant d’arythmies cardiaques (anomalies du rythme cardiaque). Au lieu d’un moniteur Holter imposant qui contrôle le rythme cardiaque en continu, la technologie a permis de développer un petit patch étanche qui traite les données recueillies.

Perspectives

L’intelligence artificielle est une technologie puissante qui présente, selon nous, un fort potentiel de croissance. Grâce aux technologies d’IA, les ordinateurs peuvent accomplir des tâches qui nécessitent habituellement l’intervention de l’intelligence humaine : analyse de données, reconnaissance du langage et prise de décision. L’IA est utilisée dans la lutte contre le cancer — les médecins peuvent faire des recherches, de manière intuitive, dans de vastes bases de données sur le cancer pour cibler des traitements en particulier — ainsi que pour l’amélioration de la sécurité routière. Outre les biotechnologies, la technologie des dispositifs médicaux et les énergies alternatives, les innovations en matière d’IA vont intensifier l’intégration des technologies à notre vie quotidienne.

Enfin, nous pensons que l’activité de fusions et acquisitions axée sur les TI, particulièrement soutenue en 2016, peut se poursuivre en 2017, étant donné qu’un grand nombre de sociétés disposant de capitaux importants profitent de taux d’intérêt bas pour développer des économies d’échelle et d’envergure grâce à la consolidation. Nous pensons que les sociétés qui ont contribué à cette consolidation pourraient bénéficier aux investisseurs, et nous nous attendons à ce que cette tendance se maintienne.

En axant notre approche d’investissement sur des entreprises chefs de file (ou en voie de le devenir) dans leur secteur avec des directions compétentes, nous cherchons à exploiter des tendances à long terme en matière d’opportunités de croissance des capitaux, indépendamment de la volatilité des marchés.

Les commentaires, les opinions et les analyses présentés dans ce document reflètent un point de vue personnel du gérant et sont fournis à titre d’information uniquement. Ils ne constituent pas des conseils d’investissement individuels, une recommandation à acheter, vendre ou détenir un titre ou à adopter une stratégie d’investissement particulière. Ils ne constituent pas un conseil d’ordre juridique ou fiscal. Les informations fournies sont valables à leur date de publication et peuvent changer sans préavis. Ce document ne constitue pas une analyse complète des faits relatifs aux divers pays, régions, marchés, ou investissements cités.

Les données de tierces parties peuvent avoir été utilisées dans la préparation de ce document et Franklin Templeton Investments (« FTI ») n’a pas vérifié, validé ni audité de manière indépendante ces données. FTI décline toute responsabilité en cas de perte due à l’utilisation de ces informations et la pertinence des commentaires, des opinions et des analyses contenues dans ces documents est laissée à la seule appréciation de l’utilisateur. Les produits, services et informations peuvent ne pas être disponibles dans toutes les juridictions et sont fournis par les sociétés affiliées de FTI et/ou leurs distributeurs, dans la mesure où la réglementation/législation locale l’autorise. Veuillez consulter votre conseiller financier pour toute information supplémentaire sur la disponibilité des produits et services dans votre juridiction.

Recevez directement toutes les perspectives de Franklin Templeton Investments. Abonnez-vous au blog Beyond Bulls & Bears .

Pour recevoir des informations abrégées sur l’investissement, suivez-nous Twitter @FTI_Global et sur LinkedIn.

Quels sont les risques ?

Tout investissement comporte un risque, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. La valeur des investissements peut fluctuer à la baisse comme à la hausse, et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer la totalité de leur mise initiale. Les placements dans des secteurs à forte croissance comme les technologies et la santé (historiquement volatils) peuvent connaître des fluctuations boursières accrues, notamment sur le court terme, en raison de la vitesse de développement des produits et des évolutions des réglementations publiques dans le sillage d’avancées scientifiques ou technologiques, ou encore d’approbations réglementaires de nouveaux médicaments et instruments médicaux. Les entreprises à petite capitalisation peuvent être particulièrement sensibles aux fluctuations des conditions économiques, et leurs perspectives de croissance sont moins sûres que celles des sociétés de plus grande envergure et mieux établies.

Investir de temps en temps dans un nombre limité de pays, régions, secteurs ou types de placements peut exposer un portefeuille à un risque d’événements défavorables plus élevé qu’en investissant de façon plus diversifiée.