Beyond Bulls & Bears

Actions

Actions américaines : Perspectives à long terme au-delà de l’incertitude actuelle

L’économie américaine subit toujours le déchaînement du coronavirus, mais la reprise finira par arriver. Grant Bowers de Franklin Equity Group fait le point sur le marché boursier américain et sur ce qui retient son attention et celle de son équipe dans une optique d’investissement à long terme.

Cet article est également disponible en: Anglais Chinois simplifié Italien Allemand Espagnol Polonais

Alors que les efforts pour enrayer la propagation du COVID-19 se poursuivent, les marchés des capitaux mondiaux restent toujours très incertains. La liquidation provoquée par la pandémie et aggravée par la tourmente des marchés pétroliers mondiaux se caractérise par une rapidité et une intensité sans précédent. La volatilité et les corrélations entre classes d’actifs ne sont pas sans rappeler la dernière crise financière mondiale, les investisseurs cherchant à réduire leur exposition au risque au fur et à mesure qu’ils découvrent l’actualité quotidienne. La mise à l’arrêt volontaire de l’économie mondiale est contrariante à court terme et soulève des questions quant au rythme et au calendrier de la reprise finale.

Notre avis sur l’impact sur l’économie américaine intègre une baisse sensible de l’emploi et de la croissance du produit intérieur brut au cours des semaines et des mois à venir. Ces mesures devraient rester faibles au troisième trimestre et pourraient commencer à s’améliorer au début du quatrième trimestre 2020. Bien qu’on puisse supposer que les États-Unis vont entrer en récession (définie par deux trimestres de croissance négative du PIB), nous considérons que cette crise sévère et brutale sera temporaire.

Nous sommes persuadés que l’effort coordonné au niveau mondial, sans précédent, des scientifiques, technologues et ingénieurs, qui travaillent en parallèle à la création d’un vaccin et d’un traitement thérapeutique, nous permettra de sortir de cette crise. L’économie américaine est d’une vigueur et d’une étendue impressionnantes. La crise va mettre à l’épreuve des pans entiers de cette économie, mais nous pensons qu’elle ne provoquera pas de dépression mondiale ni de ralentissement sur plusieurs années.

Dans notre vision prospective, nous surveillons attentivement de multiples facteurs en réfléchissant à la voie qui mènera à la reprise.

  • Premièrement, dans les pays asiatiques touchés en premier par le virus, le nombre de nouveaux cas a ralenti en Chine et en Corée du Sud, la population retourne au travail et les consommateurs reprennent leurs habitudes d’achat d’avant la crise. Les équipes d’analyse de Franklin Templeton basées en Asie nous apportent des perspectives et des perceptions de terrain au fur et à mesure de l’évolution de la situation de cette région. Il s’agit pour nous d’une bonne indication que les stratégies de suppression de la transmission adoptées aux États-Unis et en Europe peuvent s’avérer efficaces pour « aplatir la courbe ».
  • Deuxièmement, la Réserve fédérale a rapidement injecté des liquidités importantes dans le marché. Cet apport a été suivi d’une relance de 2 000 milliards d’USD destinée à soutenir de très nombreux segments de l’économie, au niveau des entreprises et des particuliers. Ces mesures s’inscrivent dans des politiques et programmes plus vastes mis en place par les pouvoirs publics dans le monde entier afin de stabiliser l’économie mondiale. Il faudra un certain délai pour voir l’impact de ces mesures, mais nous sommes persuadés qu’elles peuvent être très efficaces.
  • Enfin, et c’est essentiel, une crise sanitaire mondiale est au cœur de ces défis économiques. Le rythme et l’importance de la reprise seront largement liés aux progrès scientifiques en matière de remèdes, vaccins et/ou traitements. Ces découvertes auront un impact énorme non seulement sur la gravité de la crise, mais aussi sur son incidence sur nos vies au cours des prochaines années.

L’enjeu de la consommation

La façon dont les perturbations liées au COVID-19 affecteront le comportement des consommateurs américains, constitue notre principale inquiétude et nous suivons la situation de près. La consommation américaine a été le moteur de l’expansion économique de la dernière décennie, grâce à la faiblesse de l’inflation, au solide taux d’emploi et à la hausse des salaires. À l’heure actuelle, des mesures de confinement (fermetures d’entreprises, restrictions de voyage et injonctions de rester à la maison, par exemple) sont en vigueur dans de nombreuses localités des États-Unis pour ralentir la propagation du virus.

L’impact des fermetures sur l’emploi et la consommation sera lourd : les demandes d’assurance-chômage pourraient atteindre des niveaux record au cours du prochain mois. Les secteurs tels que le voyage, l’hébergement et la vente au détail traditionnelle ont naturellement été les premiers frappés par l’arrêt des activités, mais les effets globaux seront probablement beaucoup plus vastes. Une fois que ces perturbations s’atténueront, nous évaluerons activement le rythme auquel la vie quotidienne normale reprendra.

Nombre de ces problèmes et obstacles sont sans doute déjà pris en compte dans les valorisations actuelles des actions, mais l’incertitude quant à la date de remontée des bénéfices implique qu’il est trop tôt, à notre sens, pour dire que le marché est généralement abordable ou que les cours des actions ont touché le fond. Les marchés boursiers américains ont varié rapidement et fortement au cours des dernières semaines : les corrélations entre secteurs ont augmenté, mais, si on les étudie en détail, il est clair que le marché fait le tri en fonction des fondamentaux, qu’il s’agisse du levier, de la sensibilité aux taux d’intérêt, de l’exposition aux cours pétroliers ou de la perturbation des revenus, entre autres.

Parallèlement, l’impact de la lutte contre la pandémie par le confinement pourrait accélérer l’adoption des thèmes de la transformation numérique généralisée que nous avons définis. Il a influencé notre façon d’entretenir nos liens sociaux, de travailler et de nous procurer des biens et services et nous prévoyons que ces changements comportementaux auront un effet durable pour de nombreux consommateurs.

Au cours de la phase de volatilité, nous avons détecté des possibilités de créer ou de renforcer des positions dans ce que nous considérons comme des entreprises de croissance de qualité supérieure qui sont bien positionnées pour l’avenir. Comme toujours, nous recherchons des entreprises qui, selon nous, sont les meilleures de leur catégorie et tirent parti des tendances de croissance pluriannuelle et des innovations de rupture. La technologie et la santé sont deux domaines dont nous pensons qu’ils vont conserver une croissance soutenue sur la durée. Dans l’espace de la consommation, nous estimons que les sociétés à forte réputation et dont le positionnement est concurrentiel offrent des opportunités. À notre avis, ces types d’investissements peuvent résister à la volatilité actuelle et générer de solides performances d’investissement ajustées au risque sur un horizon lointain.

Pour recevoir d’autres articles de Franklin Templeton par e-mail, abonnez-vous au blog Nos aventures sur les marchés émergents .

Pour recevoir des informations sur les marchés émergents, suivez-nous sur Twitter @FTI_France et sur LinkedIn.

Mentions légales importantes

Ces documents sont fournis uniquement dans l’intérêt général et ne sauraient constituer un conseil d’investissement individuel, une recommandation ou une incitation à acheter, vendre ou détenir un titre ou à adopter une stratégie d’investissement particulière. Il ne constitue pas un conseil d’ordre juridique ou fiscal.

Les opinions exprimées sont celles des gérants mentionnés et les commentaires, opinions et analyses sont valables à la date de la publication (ou pour certains cas précis à une autre date donnée) et peuvent être modifiés sans préavis. Les informations contenues dans ce document ne constituent pas une analyse complète de chaque évènement important survenant dans un pays, une région ou un marché.

Les données de tierces parties peuvent avoir été utilisées dans la préparation de ce document et Franklin Templeton (« FT ») n’a pas vérifié, validé ni audité de manière indépendante ces données. FT décline toute responsabilité en cas de perte due à l’utilisation de ces informations et la pertinence des commentaires, des opinions et des analyses contenus dans ce document est laissée à la seule appréciation de l’utilisateur.

Les produits, services et informations peuvent ne pas être disponibles dans toutes les juridictions et sont fournis en dehors des États-Unis par d’autres sociétés affiliées de FTI et/ou leurs distributeurs, dans la mesure où la réglementation/législation locale l’autorise. Veuillez consulter votre conseiller financier ou votre interlocuteur Franklin Templeton pour toute information supplémentaire sur la disponibilité des produits et services dans votre juridiction.

Publié aux États-Unis par Franklin Templeton Distributors, Inc., One Franklin Parkway, San Mateo, Californie 94403-1906, (800) DIAL BEN/342-5236, franklintempleton.com – Franklin Templeton Distributors, Inc. est le principal distributeur des produits enregistrés aux États-Unis de Franklin Templeton Investments, qui ne sont pas assurés par la FDIC, peuvent perdre de la valeur, ne sont pas garantis par la banque et sont disponibles uniquement dans les juridictions dans lesquelles est permise une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente de ces produits, en vertu des lois et règlements applicables.

Quels sont les risques ?

Tout investissement comporte un risque, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. La valeur des investissements peut fluctuer à la baisse comme à la hausse, et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer la totalité de leur mise initiale. Les cours des actions sont soumis à des fluctuations, parfois rapides et importantes, en raison de facteurs affectant les entreprises individuelles et certains secteurs ou sous-secteurs, ou du fait des conditions générales de marché.