Beyond Bulls & Bears

Les obligations européennes bénéficient du soutien de la banque centrale
Revenu fixe

Les obligations européennes bénéficient du soutien de la banque centrale

Alors que l'économie européenne continue de se relever de la crise occasionnée par la COVID-19, il semble que la banque centrale doive rester conciliante. Pour combien de temps ?

Élections américaines de 2020 : Pourquoi opter aujourd’hui pour les obligations ?
Actions

Élections américaines de 2020 : Pourquoi opter aujourd’hui pour les obligations ?

Dans un environnement de rendements pratiquement nuls, de nombreux investisseurs peuvent remettre en cause l'intérêt d'un investissement obligataire dans un portefeuille. Doug Hulsey, Head of Product Management chez Western Asset, se joint à Stephen Dover, notre Head of Equities, pour discuter de l'investissement obligataire vu sous l'angle de la gestion active. Il fait valoir l'intérêt de cette classe d'actifs pour les investisseurs à la lumière des incertitudes du marché et indique les domaines dans lesquels il identifie des opportunités aujourd'hui.

Obligations européennes : sortir de la crise
Obligations

Obligations européennes : sortir de la crise

Les économies européennes entrent en phase de déconfinement, mais, selon David Zahn, Head of European Fixed Income, il faudra sans doute attendre un certain temps avant que la croissance retrouve ses niveaux d'avant la crise du coronavirus. À son avis, cette crise est une nouvelle mise à l'épreuve pour l'Union européenne, parce que tous ses pays membres n'ont pas été touchés dans la même mesure par le coronavirus. Pour lui, il s'agit du meilleur moment, depuis des années, pour investir en obligations européennes.

L’impact du plan de sauvetage lié au coronavirus de la Banque centrale européenne et de la baisse des taux par la Banque d’Angleterre sur les obligations européennes
Obligations

L’impact du plan de sauvetage lié au coronavirus de la Banque centrale européenne et de la baisse des taux par la Banque d’Angleterre sur les obligations européennes

: La Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre ont pris de nouvelles mesures pour aider à contenir les répercussions financières du coronavirus et alléger la pression sur les finances publiques mises à rude épreuve. David Zahn, Head of European Fixed Income, nous fait part de son point de vue sur ce que cela implique pour les obligations européennes.

Mon opinion : La Fed s’exprime d’une voix claire avec des mesures fortes
Obligations

Mon opinion : La Fed s’exprime d’une voix claire avec des mesures fortes

La Fed pulvérise les taux d'intérêt et relance le QE pour lutter contre les impacts économiques du coronavirus. Sonal Desai, CIO de Fixed Income, donne son point de vue.

Coordination de l’assouplissement budgétaire du Royaume-Uni et d’une baisse de taux de la Banque d’Angleterre
Obligations

Coordination de l’assouplissement budgétaire du Royaume-Uni et d’une baisse de taux de la Banque d’Angleterre

Rishi Sunak, nouveau chancelier de l'Echiquier, s'est affranchi des règles budgétaires et a dévoilé un budget chargé de dépenses, juste après une baisse d'urgence des taux d'intérêt de la Banque d'Angleterre. David Zahn, Head of European Fixed Income, remarque que le gouvernement britannique est l'un des premiers à proposer une politique budgétaire et monétaire coordonnée pour lutter contre l'impact économique du coronavirus.

La Fed réagit.
Obligations

La Fed réagit.

La Réserve fédérale américaine a surpris les marchés mardi en abaissant son taux directeur. Mais cela suffira-t-il à restaurer la confiance des investisseurs ? Sonal Desai, CIO de l’équipe Franklin Templeton Fixed Income, partage son point de vue.

Mon opinion : Oops! They QE’d Again
Obligations

Mon opinion : Oops! They QE’d Again

La Réserve fédérale américaine est revenue à une politique d'expansion de son bilan. Certains y voient le retour de l'assouplissement quantitatif (QE), ce que conteste la Fed. Quel que soit le nom qu'on lui donne, explique la CIO de Franklin Templeton Fixed Income, Sonal Desai, ce qui importe, ce sont les implications de cette posture "d'assouplissement permanent" pour le cours des actifs, la stratégie d'investissement et la volatilité du marché.

L’économie américaine survivra-t-elle à la politique en 2020 ?
Obligations

L’économie américaine survivra-t-elle à la politique en 2020 ?

Les nombreuses sombres prédictions énoncées pour 2019 ne se sont pas concrétisées, mais pouvons-nous être plus optimistes pour 2020 ? Sonal Desai, CIO de Franklin Templeton Fixed Income, tire les leçons de l'année écoulée et nous fait partager ses attentes et ses grandes craintes, incertitudes politiques en tête, pour 2020.

Surmonter les nouvelles incertitudes des marchés mondiaux
Actions

Surmonter les nouvelles incertitudes des marchés mondiaux

Tony Docal, Peter Moeschter et Heather Waddell de Templeton Global Equity Group présentent un panorama des évènements qui ont marqué les marchés au troisième trimestre et partagent leurs perspectives concernant les actions mondiales. Ils expriment leur préférence pour les multinationales britanniques, pourquoi le risque baissier leur semble limité en Europe par rapport aux États-Unis et pourquoi ils prônent de continuer d'investir dans des titres Value.

Rester agile dans un contexte d’incertitude
Perspectives

Rester agile dans un contexte d’incertitude

Au troisième trimestre 2019, des périodes de volatilité ont affecté les marchés à travers le monde à cause des incertitudes persistantes quant à la croissance et au commerce mondiaux. Les banques centrales en ont pris acte : pour la première fois depuis plus de dix ans, la Réserve fédérale américaine a réduit son taux directeur, tandis que la BCE a diminué elle aussi ses taux tout en relançant l'assouplissement quantitatif. Dans ce contexte, nos responsables des investissements expliquent pourquoi ils ne prévoient aucune récession à court terme, tout en adoptant néanmoins une approche à la fois prudente et souple.

Libre cours à la pensée : La politique monétaire a-t-elle perdu son point d’ancrage ?
Obligations

Libre cours à la pensée : La politique monétaire a-t-elle perdu son point d’ancrage ?

Au vu de la récente baisse des taux d'intérêt appliquée par la Réserve fédérale, Sonal Desai, Chief Investment Officer de Franklin Templeton Fixed Income, se penche sur l'évolution de la philosophie de la banque centrale américaine et sur le risque que les taux d'intérêt se rapprochent trop de zéro. Selon elle, les risques de déflation sont surestimés et l'assouplissement de la politique monétaire accroîtra les distorsions sur les marchés financiers.